Nous sommes les certificateurs les plus redoutables, les inspecteurs les plus exigeants de nos propres produits. Nous avons voulu soumettre notre production aux tests les plus difficiles en n’effectuant pas de simples essais trompeurs adaptés uniquement aux spots publicitaires et aux promotions commerciales, mais des essais fonctionnels, simulant les évènements réels auxquels les produits peuvent être soumis au fil des ans.

La résistance et la durée dans le temps du contre-châssis sont garanties par la qualité des matériaux et par leur assemblage :

– la tôle zinguée de premier choix de 6/10 et 9/10 constituant le contre-châssis et la plaque d’acier inox située à la base sont hautement résistantes à la corrosion ;
– les panneaux avec plis horizontaux permettent de raidir et de renforcer la structure ;
– la grille électrosoudée fixée offre une grande tolérance de mouvement ;
– les chariots ont une charge maximale statique de 120 kg.

La résistance et la durabilité du contre-châssis ont été testées dans les laboratoires de l’Organisme certificateur « Istituto Giordano » à travers une séries d’essais et de tests sur les produits :
– Rapport d’essai n° 285820 « Détermination de la charge de rupture de chariots pour portes coulissantes »
Cet essai, effectué pour vérifier la charge maximale statique réelle, a mis en évidence que les chariots utilisés dans le contre-châssis ont eu les premiers signes de défaillance suite à une charge de traction moyenne de 575 kg, donc largement supérieure à la charge de 120 kg prescrite par l’entreprise.

– Rapport d’essai n° 285821 « Résistance aux chocs de corps mou et corps dur sur mur intérieur simple selon la norme UNI 8201:1981 »
Cet essai a été effectué pour évaluer la résistance du produit aux chocs qui peuvent accidentellement se produire à l’intérieur d’un bâtiment.
L’essai, effectué selon les prescriptions de la norme UNI 8201:1981, a été exécuté en soumettant l’échantillon à une série de chocs de corps dur de 1 kg (bille d’acier) et de corps mou de 50 kg (enveloppe en peau contenant des billes de verre) ; ces chocs ont été effectués en faisant tomber les corps d’impact, avec un mouvement pendulaire et avec une hauteur de chute de 200 mm pour le corps dur et 300 mm pour le corps mou. À la fin de l’essai, suite à la vérification de l’échantillon, le résultat a été le suivant : « aucune lésion ».

– Rapport d’essai n° 285823 « Essais mécaniques sur accessoires pour portes coulissantes suspendues selon la norme UNI EN 1527:2000 »
Cet essai a été effectué selon les prescriptions de la norme UNI EN 1527:2000 afin d’évaluer la résistance du produit dans le temps et en particulier de ces éléments accessoires comme la coulisse et les chariots qui sont davantage sujets à l’usure. L’essai est composé d’une série de tests qui ont mis en évidence la durabilité du produit dans le temps même dans les conditions d’utilisation les plus difficiles. Résistance statique. Essai au cours duquel les coulisses ont été lestées avec un poids de 120 kg (en simulation d’une porte) pendant 15 min, avec pour résultat « déformation permanente= 0 » Durée. Essai au cours duquel l’ensemble coulisse-chariots a été soumis avec un effort de 60 kg (poids supposé d’une porte ou fenêtre) à un nombre de cycles d’ouverture-fermeture de 150.000. L’essai qui a été réussi sans aucune présence de dommages, mais seulement avec de « légères marques sur les roues des chariots », a mis en évidence que le produit, en supposant qu’il soit soumis à un nombre de 14 cycles d’ouverture-fermeture par jour, peut sans aucun problème atteindre une durée de trente ans. Essai de frottement initial avant et après 150.000 cycles. Essai au cours duquel a été vérifié l’effort nécessaire de mise en mouvement de la porte ou fenêtre avant d’effectuer les 150.000 cycles de simulation ouverturefermeture et après en présence d’éventuelles surcharges créées par l’usure. L’essai a mis en évidence non seulement que l’effort nécessaire pour la mise en mouvement de la porte ou fenêtre est seulement de 0,8 kg, mais que, à la fin des 150.000 cycles (correspondant à une utilisation de trente ans), l’effort nécessaire reste inchangé, démontrant la grande résistance à l’usure du produit.